De tout et de rien by Noblesse Falaan

25 décembre 2010

Mon âme by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Mon âme

 

Mon âme

N’est pas cet être infame

Cet égo surdimensionné

Celui aveuglé par le pouvoir vous savez

Elle sait qu’elle est

Et c’est avec passion qu’elle fait

Elle a une humeur égale

Et c’est un régale

Cela ne l’empeche pas d’être puissante

Pour ça je suis confiante

Ses désirs sont des ordres

Et je lui accorde

Son but c’est qu’on soit heureuse

Parfois je suis un peu craneuse

Avec elle tout est facile

Elle m’a rendu agile

Elle me pose des defis

Et moi j’agis

Elle connait mes profonds désirs

Je les réalise avec plaisir

Voici notre collaboration

Pleine de coloration

19 décembre 2010

Pose ton cul by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Pose ton cul

 

Pose ton cul

Sur une chaise, sur le banc d’un parc,

Au printemps

Pose ton cul

A la plage, ou sur une terrasse de café

En été

Pose ton cul

Sur un rondin de bois en forêt, sur un tas de feuilles

En automne

Pose ton cul

Sur un luge, ou bien assis devant ton ordinateur

En hiver

17 décembre 2010

la traversée du desert by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

La traversée du desert

la chaleur du soleil telle la chaleur humaine

recouvre ma peau d’une douceur eternelle

le sable chaud frissonant sous mes pas

comme une randonné à la plage

je vois des oasis, luisant à l’horizon

je deguste cette vue avec passion

loin d’être seuls gentil scorpions , tendre et beau serpent

j’en croise des être vivants,

je bois à la sueur de mon front

je sens mes semelles fondres

après quelques kilomètres

je la sens qui me penètre

l’ennui de cette vue qui me devient familière

tout cela devient austère

je n’y vois rien dans cette poussières

au feu au vent j’irais

ce fut une belle expérience je dirais

quand malgré tout je me retrouve frigorifié

une fois la nuit noir tombé.

16 décembre 2010

La force by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

La force

On arrête pas de m’enchainer de me donner ordres sur ordres et de m’humilier

On me marche sur les pieds et ils repartent dans une indifférence innée

J’ai du mal à m’exprimer, à voir mes vœux se réaliser

Je souffre la torture

J’en peux plus  c’est dur

Arrêtez de me piétiner

Laissez-moi au moins souffler

Je suis ridiculisé, la honte s’abat sur moi

En plus j’ai des doutes, sur la sécurité de mon toit

On veut me démolir

Comme pour me punir

Pourtant je ne suis que moi

Et pour moi ça va de soi

J’en viens même à penser

A ce que je devrais tenter

J’ai pas envie de choisir

A défaut je préfère mourir

Pourtant c’est pas le plus simple

J’aime rester humble

Mais quand viendra cette force ?

Dans un moment atroce.

Ou l’esprit de survie

Me redonnera vie

J’ai peur des conséquences

Et de changer de fréquences

Etre sur la même longueur d’ondes

Dans une joie profonde,

Avec ceux que je choisi

Qui n’en tireront pas profit.

Si je parle je me retrouve seule

Si je pars je me retrouve seule

Certes les temps deviendront difficiles

La vie n’est jamais toujours facile

Mais après la pluie vient le beau temps

Il suffit d’un peu de temps

Et quand l’orage passe

Evacuer toute sa rage

Soit ils tourneront la page

Soit ils deviendront plus sages.

 

 

 

10 décembre 2010

Noblesse Falaan, by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Noblesse Falaan

Falaan, à prononcé fa la anne, comme jonath anne,

C’est pour le style et  ca sonne plus femme

En  Galicien  je suis un discours

Je joue plutôt au troubadour

En Hongrois je suis des murs

Je dirais plutôt que je suis quelqu’un de sûr

En Islandais  je m’appelle demande

Ça c’est sur même souvent je quémande

En Lituanien  je suis un phallus

J’ai été morte de rire, si seulement je l’avais su

Merci outils linguistique

C’est vraiment fantastique

J’ai lu un jour  un article qui a supposer

Qu’en Laotien  je voulais dire étranger

C’est ma préférée car je ne viens pas de terre

Même si j’ai une mère

Je vie plutôt dans un rêve

Qui chaque jour m’élève.

9 décembre 2010

l’inconnu by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

L’inconnu

Je tombe souvent en amour

Ça met mon cœur en émoi

C’est devant sa stature

Que je tombe 100 voix   (fois)

Il me relève gentiment

C’est la qu’il me demanda des caresses

J’ai fini dans son lit malgré moi

Il attendait avec impatience que je le laisse   (lèche)

Après cela je me suis retourné

J’ai trouvé sa boisson abjecte  (son liquide merveilleux)

Mais sans me dérobé  (en fuyant)

Je lui ai dis je t’aime   (je te déteste)

Il m’a passé un savon double

J’ai été prise au piège   (et au jeu)

Celui de tout mes maux   ( et mots)

J’ai tout et son contraire

Parce que selon toi  (moi)

C’était légitim (illégitime)

C’est revenu une histoire à sens unique

A la base je suis pudique

Il était juste poli

Moi je l’aimais à la folie

7 décembre 2010

Grandir

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Grandir

Y a rien de pire

je veux pas grandir

y ‘a rien a dire

je préfère sourire.

Garder toute mes dents

malgré le temps.

Il me faut cependant

monté d’un cran.

J’ai les idées qui fuse

mais je les refuses,

je cherche toute les ruses

celles là j’en  uses.

On veut me responsabilisé

j’en suis paralysé,

la où pour d’autre c’est aisé

moi je recherche qu’à m’apaisé.

J’aime ma tranquillité

rêver toutes les possibilités,

saisir les opportunités,

sans les responsabilités.

Toutes ces exigences

je cours a la démence,

j’ai de la patience,

devant leur impertinence.

Ils veulent du respect

c’est d’autant plus suspect,

de la mauvaise foi j’en ai soupé,

même quand je suis occupé.

Je vis avec ma  famille

moi qui ne suis qu’une petite fille,

qui reste toujours gentille,

on m’en demande toujours milles.

Je fais toujours le tri

lorsqu’on me contrarie,

et je rie,

quand on part en furie.

On veut que je sois adulte

c’est presque une insulte,

c’est moi qu’on consulte,

et de ce qui résulte,

je suis une imbécile heureuse,

loin d’être une peureuse,

même quand je suis affreuse,

je reste chaleureuse.

Je ne cherche aucun statut ni titre

je préfère faire la pitre,

et boire des litres,

de ce filtre,

cette fameuse fontaine de jouvence,

que tout le monde cherche avec insistance.

Moi je reste en enfance

et ça me met en transe.

Ma précieuse liberté

n’est pas une futilité,

elle a une réelle utilité,

c’est toute une subtilité.

A présent je vais m’arrêté

avant que vous déconnecté,

mon coup de gueule est  terminé.

même si j’avais pas de fin déterminé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 décembre 2010

Maintenant que tu es revenue by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Maintenant que tu es revenu

 

Maintenant que tu es revenu pour moi, je t’ai pardonné

Mon appel au secour, tu l’as entendu

Et c’est avec exaltation qu’on s’est détendu

J’ai perdu gros au change

Les faits sont étranges

Toi aussi tu as souffert

Après la souffrance vient le dessert

Une joie de retrouvaille,

Après beaucoup de carnages.

J’ai relativisé, voire même positivé

Quel précieux trésor, de retrouvé une maman

Ça faisais tellement longtemps.

Maintenant réuni

On partage notre galère quotidienne

Jusqu’à que de plus beaux temps viennent

Tout doucement on renait,

Souvent on rigole, on se raconte des histoires,

Auxquelles je ne demande qu’à te croire.

Dans tout les cas j’ai repris espoir.

 

5 décembre 2010

Mère by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Mère

Toute mon énergie à te détester

Parce qu’un jour tu t’es en allé

Pas de compte à rendre, juste un peu de respect

Pour ce que tu as commencé sans le terminer

Des adieux sans aurevoir, j’avais juste besoin de savoir.

La vérité, pas de mensonges, pas de prétextes ou fausses excuses.

On est grand tant mieux pour toi

T’en auras moins sur la conscience,

à moins qu’on se soit plus rien, que t’as oublié notre existence.

Trop de divorce, séparations, t’aurais pas été la première

Pourquoi autant de temps pour ne même pas être clair.

Arretez de vous voiler la face

Ca nous regarde pas que tu brise une famille

Ca te concerne plus que l’on soit tes enfants

Il suffisait de dire on se sépare je refais ma vie

Plutôt que je vais faire ceci cela et ou je suis plus heureuse là bas

Tu te rend pas compte de ce que tu dis, tu te rend pas compte de ce que t’oublie

Tu nous réduit à rien , tu fais n’importe quoi .

Te méprend pas c’est pas le fait que tu soit parti, bon débarras !

C’est encore la façon dont tu t’y es prise

Une fois, deux fois , trois fois, inconsciente, maladroite, imprudente.

Fait ta vie tant mieux pour toi,

Mais ne croit pas qu’on soit d’accord avec ça

On l’accepte, on a pas le choix.

Peut être un jour comme toi , parviendrons nous a t’oublier…

4 décembre 2010

Ainsi font font font les petites marionettes.. by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Ainsi font font font les petites marionettes…

 

Mes mains elles ont douze doigts réduit à dix

Avec mes mains je pianote mon inspiration

Avec mes mains je saisie la bouteille m’abreuvant d’eau

Avec mes mains je joue de la guitare de la flûte irlandaise, un peu de piano

J’aime prendre les choses en mains

Toucher la terre de mes mains , le sable, la neige

Je rêves de faire de même avec les grains cafés.

Avec mes mains j’en ai changé des couches

Avec mes mains, j’en ai touché des gens

Mes mains aiment masser

Connaissez vous le massage de la main c’est exquis

On se sert de ses mains tout les jours

Mes mains savent utilisé la dose de force adéquate pour pas casser l’objet

Avec mes mains je vise le panier de basket

Je porte beaucoup de chose avec les mains à ma bouche

Mes mains savent tatonner dans le noir

Avec la proprioception je sais toujours où elles se trouvent

Pour être joli elles sont vernis et ont de jolis bagues

Des mains d’homme carré et forte, des mains de femme fines et élégantes

Avec mes mains on peut connaitre ma vie, par la chiromancie

Voyez donc l’importance de mes mains.

Mes mains sont particulières et je les adore.

 

 

123456

babaaurhum841 |
PIVOINES et EPICES |
idées en l'air |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | okahandongo
| Vieille noix
| mes créations et passions