Ni bien Ni mal, dans l absolu vérité du bonheur…

9 décembre 2010

l’inconnu by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

L’inconnu

Je tombe souvent en amour

Ça met mon cœur en émoi

C’est devant sa stature

Que je tombe 100 voix   (fois)

Il me relève gentiment

C’est la qu’il me demanda des caresses

J’ai fini dans son lit malgré moi

Il attendait avec impatience que je le laisse   (lèche)

Après cela je me suis retourné

J’ai trouvé sa boisson abjecte  (son liquide merveilleux)

Mais sans me dérobé  (en fuyant)

Je lui ai dis je t’aime   (je te déteste)

Il m’a passé un savon double

J’ai été prise au piège   (et au jeu)

Celui de tout mes maux   ( et mots)

J’ai tout et son contraire

Parce que selon toi  (moi)

C’était légitim (illégitime)

C’est revenu une histoire à sens unique

A la base je suis pudique

Il était juste poli

Moi je l’aimais à la folie

7 décembre 2010

Grandir

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Grandir

Y a rien de pire

je veux pas grandir

y ‘a rien a dire

je préfère sourire.

Garder toute mes dents

malgré le temps.

Il me faut cependant

monté d’un cran.

J’ai les idées qui fuse

mais je les refuses,

je cherche toute les ruses

celles là j’en  uses.

On veut me responsabilisé

j’en suis paralysé,

la où pour d’autre c’est aisé

moi je recherche qu’à m’apaisé.

J’aime ma tranquillité

rêver toutes les possibilités,

saisir les opportunités,

sans les responsabilités.

Toutes ces exigences

je cours a la démence,

j’ai de la patience,

devant leur impertinence.

Ils veulent du respect

c’est d’autant plus suspect,

de la mauvaise foi j’en ai soupé,

même quand je suis occupé.

Je vis avec ma  famille

moi qui ne suis qu’une petite fille,

qui reste toujours gentille,

on m’en demande toujours milles.

Je fais toujours le tri

lorsqu’on me contrarie,

et je rie,

quand on part en furie.

On veut que je sois adulte

c’est presque une insulte,

c’est moi qu’on consulte,

et de ce qui résulte,

je suis une imbécile heureuse,

loin d’être une peureuse,

même quand je suis affreuse,

je reste chaleureuse.

Je ne cherche aucun statut ni titre

je préfère faire la pitre,

et boire des litres,

de ce filtre,

cette fameuse fontaine de jouvence,

que tout le monde cherche avec insistance.

Moi je reste en enfance

et ça me met en transe.

Ma précieuse liberté

n’est pas une futilité,

elle a une réelle utilité,

c’est toute une subtilité.

A présent je vais m’arrêté

avant que vous déconnecté,

mon coup de gueule est  terminé.

même si j’avais pas de fin déterminé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 décembre 2010

Maintenant que tu es revenue by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Maintenant que tu es revenu

 

Maintenant que tu es revenu pour moi, je t’ai pardonné

Mon appel au secour, tu l’as entendu

Et c’est avec exaltation qu’on s’est détendu

J’ai perdu gros au change

Les faits sont étranges

Toi aussi tu as souffert

Après la souffrance vient le dessert

Une joie de retrouvaille,

Après beaucoup de carnages.

J’ai relativisé, voire même positivé

Quel précieux trésor, de retrouvé une maman

Ça faisais tellement longtemps.

Maintenant réuni

On partage notre galère quotidienne

Jusqu’à que de plus beaux temps viennent

Tout doucement on renait,

Souvent on rigole, on se raconte des histoires,

Auxquelles je ne demande qu’à te croire.

Dans tout les cas j’ai repris espoir.

 

5 décembre 2010

Mère by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Mère

Toute mon énergie à te détester

Parce qu’un jour tu t’es en allé

Pas de compte à rendre, juste un peu de respect

Pour ce que tu as commencé sans le terminer

Des adieux sans aurevoir, j’avais juste besoin de savoir.

La vérité, pas de mensonges, pas de prétextes ou fausses excuses.

On est grand tant mieux pour toi

T’en auras moins sur la conscience,

à moins qu’on se soit plus rien, que t’as oublié notre existence.

Trop de divorce, séparations, t’aurais pas été la première

Pourquoi autant de temps pour ne même pas être clair.

Arretez de vous voiler la face

Ca nous regarde pas que tu brise une famille

Ca te concerne plus que l’on soit tes enfants

Il suffisait de dire on se sépare je refais ma vie

Plutôt que je vais faire ceci cela et ou je suis plus heureuse là bas

Tu te rend pas compte de ce que tu dis, tu te rend pas compte de ce que t’oublie

Tu nous réduit à rien , tu fais n’importe quoi .

Te méprend pas c’est pas le fait que tu soit parti, bon débarras !

C’est encore la façon dont tu t’y es prise

Une fois, deux fois , trois fois, inconsciente, maladroite, imprudente.

Fait ta vie tant mieux pour toi,

Mais ne croit pas qu’on soit d’accord avec ça

On l’accepte, on a pas le choix.

Peut être un jour comme toi , parviendrons nous a t’oublier…

4 décembre 2010

Ainsi font font font les petites marionettes.. by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan

Ainsi font font font les petites marionettes…

 

Mes mains elles ont douze doigts réduit à dix

Avec mes mains je pianote mon inspiration

Avec mes mains je saisie la bouteille m’abreuvant d’eau

Avec mes mains je joue de la guitare de la flûte irlandaise, un peu de piano

J’aime prendre les choses en mains

Toucher la terre de mes mains , le sable, la neige

Je rêves de faire de même avec les grains cafés.

Avec mes mains j’en ai changé des couches

Avec mes mains, j’en ai touché des gens

Mes mains aiment masser

Connaissez vous le massage de la main c’est exquis

On se sert de ses mains tout les jours

Mes mains savent utilisé la dose de force adéquate pour pas casser l’objet

Avec mes mains je vise le panier de basket

Je porte beaucoup de chose avec les mains à ma bouche

Mes mains savent tatonner dans le noir

Avec la proprioception je sais toujours où elles se trouvent

Pour être joli elles sont vernis et ont de jolis bagues

Des mains d’homme carré et forte, des mains de femme fines et élégantes

Avec mes mains on peut connaitre ma vie, par la chiromancie

Voyez donc l’importance de mes mains.

Mes mains sont particulières et je les adore.

 

 

3 décembre 2010

nature roots, les pieds. by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan, quotidien

Nature roots

 

aimer la terre comme sa mère

Je marche pieds nus enraciné au sol

J’ai les pieds dur adapté a tout type de chemin

Je marche pieds nus dans la boue sacré

mes pieds frissonnent quand je marche dans le sable

J’ai les pieds sales et une bonne posture ,

quoi de mieux qu’un peau à peau avec mère nature.

c’est sur la pointe des pieds que je cueille la pomme

c’est sur la pointe du pied que je danses aux étoiles

mes pieds exprime la fête quand je les vernis

Mes pieds sont des athlètes quand ils sont malades

mes pieds gravissent les marches, les étapes une par une

c’est grâce à mes pieds que je me tiens droit, en équilibre

je suis fétichiste des pieds et je l’assume

 

2 décembre 2010

Ma prière by Noblesse Falaan

Publié par galine4 dans noblesse falaan, quotidien, spirituel

Dieu est cette force qui guide mes pas

Ma conscience qui guide mes actes

Il a exaucé mes prières

Donné des expériences et des défis sur ma route

Pour que je découvre tout ce qu’il m’a offert

Comme cadeaux sur mon chemin

 

J’ai  oublié mes peines, mes souffrances, mes douleurs

Je n’en ai plus que faire, j’ai réussi a les faire taire

La foi m’apporte sécurité et amour,

Confiance en la vie, qui vaut le détour

Une expérience humaine, sensationnel

Afin que je me vois pousser des ailes.

 

Cela me donne beaucoup de bonheur

Je ne vois que le positif

Le négatif me sert de comparaison

Pour exprimer encore une plus grande joie de la chance que j’ai et que j’ai eu

A présent je ne souffre plus, la foi me protège de tout,

La grâce m’abreuve d’amour et de satisfaction

C’est l’instant présent qui compte

 

J’ai  oublié mes peines, mes souffrances, mes douleurs

Je n’en ai plus que faire , j’ai réussi a les faire taire

La foi m’apporte sécurité et amour,

Confiance en la vie, qui vaut le détour

Une expérience humaine, sensationnel

Afin que je me vois pousser des ailes.

 

Et j’ai compris que j’avais le choix,

d’être heureux en tout temps malgré les vents et les tempêtes

Car tout est une question d’interprétation

 

J’ai  oublié mes peines, mes souffrances, mes douleurs

Je n’en ai plus que faire, j’ai réussi a les faire taire

La foi m’apporte sécurité et amour,

Confiance en la vie, qui vaut le détour

Une expérience humaine, sensationnel

Afin que je me vois pousser des ailes.

 

123456

babaaurhum841 |
PIVOINES et EPICES |
idées en l'air |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | okahandongo
| Vieille noix
| mes créations et passions