Ni bien Ni mal, dans l absolu vérité du bonheur…

25 octobre 2010

La sensibilité

Publié par galine4 dans

La sensibilité
Qui réagit à de faibles variations, qui éprouvent des sensations, qui ressent vivement certaines impressions morales, esthétiques, affectives et physiques. Etre sensible à la misère, l’art, l’amour, la douleur…

On a tous notre propre sensibilité cela dépend de plusieurs facteurs qui nous sont propres par rapport à notre perception de la vie , représentation d’une chose à partir des sensations, notre mémoire cellulaire, et notre mémoire cérébrale, les comédiens reproduisent des émotions qu’ils ont déjà vécu et ont la possibilité de l’exagérer.

La sensibilité c’est ce qui touche nos sens, et ce qu’on ressent, la sensibilité s’accroit lorsqu’on a envie de pleurer, c’est cette monté de sensibilité généralement au niveau du cœur, de la gorge, et de la respiration qui fait monter les larmes.

La sensibilité des femmes est plus accepté que celle des hommes, un homme émotif c’est mignon, mais dans l’intimité, si un homme se met à pleurer en publique ça déstabilise tout le monde, car un homme se doit d’être fort , cependant dans les films ont joue sur le côté mignon comme dans Star Wars ou le grand Anakin pleure toute les larmes de son corps , si cela arrivait dans la réalité… l’homme n’a pas le droit de pleurer en public sauf de joie , c’est conformiste à l’idée répandue et l’image viril que les hommes veulent démontrer, de plus il y a très peu de femmes au gouvernement les hommes pour les dominer les accusent de sensiblerie, alors que dans ce cas de figure la sensiblerie prouve l’intérêt qu’on a et la compassion qu’on a envers les autres, ce que les hommes dirigeant ne montre pratiquement jamais, également parce que l’homme se veut protecteur, et doit donc garder une certaines assurance, montré qu’on a du cœur et des sentiments c’est bien, mais faut toujours mesurer, quand c’est trop c’est trop, les hommes savent faire semblant de pleurer ne vous leurrez pas , j’en ai connue un qui m’a touché en pleurant après que je l’ai menacé de partir, il l’ a fait une fois ça m’a touché, la deuxième fois j’ai pas réagit j’ai compris que c’était de la comédie comme les enfants qui pleurent si on les voit tomber et qui autrement se relève sans broncher, du coup il ne m’a jamais refait le coup bizarre non, vrai fausses sensibilité , les hommes n’ont donc pas de cœur ? si ! il en existe des sincères mais ils ne sont pas majoritaire et généralement ils sont ou deviennent homosexuel et partage la même sensiblerie que les femmes, non pas qu’ils ne sont plus des hommes juste qu’ils ont un côté efféminé, qu’il cultive, car généralement c’est parce qu’ils ont un grand cœur, comme les travesties. Ils ont compris la complémentarité homme femme, dans tout les cas ils sont complet parce qu’ils ne peuvent pas renier complètement l’une ou l’autre partie d’eux même, et peuvent aussi bien se comporter comme des hommes que comme des femmes, ils ont beaucoup de répartie, et comprennent tout le monde, les meilleurs amis des femmes sont des homosexuels et travesties .Attention je ne dis pas que les hommes qui ne montrent pas leur sensibilité n’ont pas de cœur, je dis juste qu’ils ne l’assument pas, mais ils le prouvent autrement.

Lorsqu’on est sensible ou hypersensible on doit assumer cette sensibilité on doit devenir responsable face à nos émotions, car ce sont généralement tout type de sentiments qui sont ressentit profondément autant la colère , que la joie, on reconnait généralement l’émotion ou le sentiment qui est en train de nous prendre, il faut seulement réussir à s’en détacher et le considérer avec recul, car dans tout les cas c’est toujours le cerveau qui dirige, par exemple, j’ai le cœur qui bat à cent à l’heure l’excitation est a son comble , pour lui aussi, il me demande de l’embrasser, on se rapproche, mais mon cœur est déjà pris, je me retiens malgré cette sensation intense et l’envie qu’elle m’a donné et il ne se passe rien. Comme j’aime l’autre et que cela à été réfléchit je n’ai aucun regret. Tout ça pour dire que quelque soit la sensation éprouvé on a toujours la capacité de garder le contrôle des évènements, lorsqu’on pleure, on peut s’isoler si l’on ne veut pas qu’on nous voit et ainsi de suite, s’isoler pour se calmer et un bon procédé.

Deuxièmement elle nous permet de réagir à certaines circonstances, situations, le cas où cela peut nous servir, mon fils a oublié les clés de la voiture sur la voiture, je m’énerve parce que je ressens déjà les conséquences que ça peut avoir, mon fils lui est un feignant il a la flemme de retourner jusqu’à la voiture, mon énervement lui donne un coup de fouet, il court y aller.

L’hypersensibilité est proche de l’empathie, je me sens mal, mon intuition me dis d’aller voir mon bébé, il était en apnée, j’ai réagit à temps pour le réveiller.

Vous trouverez plein d’exemples dans votre expérience personnelle, je sais que ce n’est pas évident et je proposerais bientôt un nouvel outil spirituel que j’ai moi-même nommé le je m’enfoutisme. Lol surprise !

Laisser un commentaire

babaaurhum841 |
PIVOINES et EPICES |
idées en l'air |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | okahandongo
| Vieille noix
| mes créations et passions