De tout et de rien by Noblesse Falaan

  • Accueil
  • > Un outil spirituel, le je m’enfoutisme!
26 octobre 2010

Un outil spirituel, le je m’enfoutisme!

Publié par galine4 dans

Un outil spirituel le je m’enfoustisme

Le je m’enfoutisme, et le fait de n’avoir rien  à faire d’un fait, évènement ou sensation.

Je dis que c’est un outil parce qu’il fait l’équilibre entre la conscience et le je m’enfoutisme, ce sont deux choses contraire qui doivent être équilibré, vous découvrirez que souvent le contraire est aussi valable que l’inverse, c’est l’équilibre qui veut ça.

Pour moi ce sont des outils car ils sont à utiliser avec considération, c’est-à-dire en prenant bien conscience des choses avant de se décider, le je m’enfoustisme sert notamment à prendre du recul avec un évènement ou une sensation fâcheuse, prenons le cas de la douleur, c’est psychologique, plus on se concentre sur la douleur et le fait d’avoir mal plus on va le ressentir alors que si on fait mine de l’oublier il est possible qu’on l’oubli et qu’elle passe plus rapidement, quand ce n’est pas une grosse douleur, néanmoins focaliser dessus en prendre conscience sensitivement ne rend les choses que plus douloureuse, c’est comme pleurer on sent les larmes venir , si on se concentre sur ce qui nous rend malheureux alors on va pleurer à grosse goûtes, si on utilise le je m’enfoustisme, ho de toute façon je m’en fou, alors on aura plus envie de pleurer et on passera plus rapidement à autre chose de plus constructif, parfois il est bon de pleurer mais le je m’enfoustisme apporte une certaine maitrise de sorte que si l’on ne veut pas pleurer on en est pas obligé on a juste à s’en foutre et à oublier .

La personne vient de me mettre un lapin, elle n’est pas venue au rendez vous, si on a la haine , le je m’enfoutiste dira j’en ai rien a faire je vais appeler fred et aller voir le film avec lui, où alors je vais me promener au parc , aller fumer une clope sur les quai de seine ou je ne sais quoi d’autre comme consolation, la conscience qui pourrait rester, c’est de se dire peut être il a eu un empêchement et si l’on se rend compte que l’autre personne n’en avait en réalité rien à faire alors le je m’enfoustiste dira, c’est qu’elle en valait pas la peine, une de perdu dix de retrouvés.

C’est comme lorsqu’on vous insulte, imaginez vous répondre « oui et alors ? » qu’est ce que l’autre pourrait ajouter vraiment de plus ? Ça veut dire que vous acceptez ce qu’il dit donc vous le respectez mais que vous en avez rien à faire parce que vous vous acceptez aussi comme vous êtes, vous avez fait une erreur vous le savez ce n’est pas dramatique, au pire, vous faites en sorte de réparer votre erreur, mais il n’y a pas de quoi en faire un drame, sauf si il y a mort d’homme là c’est plus conséquent.

Ou alors encore un autre exemple , vous avez des tendances à être maladroit et distrait, vous faite débordé le lait, certes c’est du gaspillage, mais c’est pas volontaire, le lait à débordé je m’en fou , je nettoie et puis basta ni vu ni connu , c’est aussi simple que ça, pas la peine de s’énerver pour rien, c’est que du lait je nettoie ça me prend 2 minutes, au pire j’en remet à chauffer et cette fois je surveille un peu plus.

Vous l’avez bien compris tout excès et nuisible le je m’enfoutisme excessif c’est du laxisme, tolérance excessive, j’aime à l’appeler le je m’enfoutisme mais en réalité c’est de la simple tolérance , cela permet de restez calme , car on est moins touché quand on prend du recul et qu’on est tolérant, ça donne plus d’assurance en plus.

Le je m’enfoustisme sert à prendre les choses avec détachement, détachement affectif, détachement sensitif , et moral, utilisé comme il faut il permet de maitriser ses pensées, je suis en train de m’énerver je n’arrête pas de ruminer des insultes dans ma tête je n’entend plus ce que mon chef me dis, je m’enfoutisme de mes pensées, je focalise mon attention sur ce qu’il dit et je pourrais ainsi lui répondre calmement et avec conscience, si il me dis que je suis en retard et qu’il en fait tout un chamboulement , moi je penses que lui aussi est jamais à l’heure je l’insulte dans ma tête, alors qu’il est en train de me rappeler les horaires convenues sur le contrat, la meilleur réaction c’est de se détacher des pensées pour pouvoir lui dire j’ai bien entendu j’ai bien compris, je ferais plus attention, si vous l’ignorez et que vous ne respectez pas son autorité vous allez avoir des problèmes, alors que si vous lui avez accordez l’attention qu’il demande il sera content et ne vous en voudra pas ,parfois il faut se laisser crier dessus , car parfois on le mérite mais prenez le avec le je m’enfoutisme, car c’est pas une raison de pleurer parce qu’on a fait une erreur, même le petit trader de la société générale à gardé son assurance, il a bien fait sinon il aurait été victimisé.

Il y a plein de situations ou circonstance ou le je m’enfoutisme est applicable, genre j’ai droit à 100 euros de découvert, j’ai trop envie de m’acheter ça , mais j’aime pas les dettes, je m’en fou à la fin du mois ma paie va le recouvrir donc ça ne change rien, je peux me faire plaisir maintenant.

Je pense que vous avez compris le système pensez bien à garder l’équilibre et à ne pas tomber dans l’excès, ça vous rendra plus fort !

Pour finir la panoplie du guerrier, bientôt un nouvel outil la personnalité de merde, qui permet de maitriser son égo, ce fameux égo qui est un peu surdimensionné de nos jours.

Une Réponse à “Un outil spirituel, le je m’enfoutisme!”

  1. Ladyblue dit :

    Coucou,

    Je m’entraine a m’en foutre aussi et ça marche pas mal !

    Merci Falaan
    bisous

Laisser un commentaire

babaaurhum841 |
PIVOINES et EPICES |
idées en l'air |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | okahandongo
| Vieille noix
| mes créations et passions